Marseille, capitale de la saleté en 2013 ?

marseille 2013Je vous avais prévenu, pour démarrer ce blog en fanfare, je pousse un coup de gueule contre la ville de Marseille qui sera à l’honneur en 2013 en tant que « Capitale Européenne de la Culture ».

Selon moi, et selon un grand nombre de mes voisins, la ville mériterait plutôt le terme de « Capitale Européenne des poubelles, de la saleté, de la crasse, du laisser-aller, du je-m’en-foutisme » ou tout autre terme du style qui pourrait exister et qui ne serait pas agréable à entendre. Mais pourquoi donc tant de haine ?

La cité Phocéenne, capitale française des ordures et des grèves des éboueurs

Actuellement Marseille fait l’objet de toutes les attentions des quotidiens et journaux télévisés pour les multiples règlements de compte qui s’y produisent, mais habituellement on parle plutôt de « nous » pour les problèmes d’éboueurs en grève et de poubelles débordantes.

Savez-vous qu’ici on organise même des grenelles des poubelles ? Savez-vous que Marseille est la ville de France où le traitement des déchets est le plus cher de France, avec 149€ par habitant et par an ? Et vous avez déjà vu le résultat ?

Allé, je vous montre pourquoi je sors de mes gonds aujourd’hui, je vous emmène en balade 😉

Faire un footing dans les quartiers résidentiels, un bonheur sans limites !

le joli canal de saint julien à marseille 12eme

Il y a quelques jours, comme souvent autant que possible, je pars faire mon footing et choisi pour cela un « petit coin de nature préservé » dans le 12ème arrondissement. Le 12ème, c’est quand même un arrondissement à priori plutôt sympa de Marseille, dans lequel on trouve entre autres les jolis quartiers résidentiels de Montolivet, Saint Barnabé et Saint Julien. Des lieux plutôt privilégiés diront nous, et un arrondissement dans lequel les taxes foncières et d’habitation coûtent une petite fortune !

Je pars donc du bas de Saint Julien (13012), en dessous de la mairie annexe et au dessus du collège des Caïllols (pour ceux qui connaissent). C’est ici la Traverse du Canal, et si je vais courir là bas c’est justement parce que le fameux canal a été recouvert d’un chemin de terre au milieu d’une pinède. D’une longueur d’environ 2 km (a vue de nez), la Promenade du Canal de Saint Julien est donc l’endroit idéal pour une petite séance de sport loin de la pollution urbaine automobile.

Et bien voilà quelques photos de ce que l’on trouve en quelques minutes le long de ces 2 kilomètres (cliquez sur les images pour les agrandir) :

Des ordures le long des chemins
ordures le long du chemin

Un petit picnic dans l’herbe à l’opposé de la barrière ?
encore des ordures

Des cartons de pizzas abandonnés
cartons de pizzas abandonnés

Des tags, mais est-ce bien exceptionnel ?
tags sur les panneaux

Des matelas, probablement laissés là l’attention du service des encombrants, qui passera à coup sûr dans les deux mois à venir …
matelas à l'abandon dans la ville

Des déchets de tables de jardins, sommiers etc. NB : le sommier est à plusieurs centaines de mètres du matelas, bizarre !
déchets de tables de jardin etc.

Je ne sais pas vous, mais moi cette petite sortie m’a fait un bien fou, un vrai bon grand bol d’oxygène. Les coins de verdures qui entourent les poubelles sont si beaux à Marseille !!

Comment peut-on en arriver là ?

Comment a-t-on pu en arriver là ? Pourquoi les marseillais sont-ils aussi sales, et pourquoi MPM (Marseille Provence Métropole) ne fait rien et laisse faire cela. Si j’en crois la page « compétences » (hum hum) de leur site, l’une de leurs compétences et missions est « la protection et la mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie« . Ah ben vous m’en direz tant, en voilà une compétence qu’ils maitrisent avec un très haut degré de technicité !

Le vrai Marseillais vénère sa ville et la trouve formidable en tous points. Mais … je ne suis pas Marseillais de souche, et je trouve que tout ça (et ce n’est que le résultats d’une séance de dégout en 2 kilomètres de footing) est franchement craignos, et je ne vous parles pas des conducteurs de voitures qui vident leur cendrier par la fenêtre au feu rouge, qui jettent leurs emballages de fast-food par le même endroit, ou des trottoirs minés de déjections canines dans certains quartiers.

J’habite la ville depuis près de 10 ans et j’ai grandi à quelques dizaines de kilomètres de là. J’aime probablement Marseille quelque part, ou en tous cas je ne peux pas dire que je la déteste puisque je n’ai pas décidé (ça viendra peut-être) de la quitter.
On dit souvent que si l’on n’est pas content, on ferait mieux d’aller voir ailleurs … Oui mais moi je me demande si, si je ne suis pas content, je ne devrais pas plutôt hausser le ton et le dire bien haut. Clair que ça ne servira probablement pas à grand chose, mais au pire ce billet m’aura permit de me détendre un petit peu.

Les français n’aiment pas Marseille, sans blague ?

Allé, juste pour finir, une petite anecdote qui pourra faire sourire (ou pas) !

J’ai récemment un membre de ma famille habitant en région parisienne qui me disait : « On en a marre de Paris, on a envie de partir vivre en Province. »
Forcément, je lui demandais alors où il pourrait envisager de s’installer, et sa réponse fut toute simple : « N’importe où … sauf à Marseille ! »

Tout est dit, rien à ajouter 😉

9 comments

  1. Jeff dit :

    Salut Laurent !
    Faudrait peut-être qu’on lance une opération nettoyage, parce que si on attends que la ville le fasse, on va continuer à courir dans la merde pendant un moment 🙁
    A+

  2. lecacou dit :

    Vos commentaires et vos photos rejoignent les miens sur mon blog —–.

    J’espère que de nombreux Marseillais monteront des blogs sur les merveilles de notre ville.
    A la longue cela peut, peut-être (soyons prudents) faire honte à ceux qui sont responsables de la situation actuelle et les forcer à évoluer.

    Le cacou (Marseillais de naissance et de famille)

    • Laurent dit :

      Désolé Lecacou pour la mention sur les vrais marseillais qui vénèrent la ville avec ses défauts, c’était un raccourci un peu facile il est vrai 😉

  3. lecacou dit :

    Ne soyez pas désolé !

    A force de vivre dans la m–de certains ne la voient même plus !

    Si vous avez des photos en trop,(saleté et stationnement ahurissant,) n’hésitez pas en m’en envoyer.

    Je ne vais, par exemple, jamais dans votre quartier.

    Cordialement;
    lecacou

  4. lecacou dit :

    Si vous le pouvez continuez à alimenter votre blog.

    Il y a beaucoup, beaucoup de travail si on veut faire évoluer les mentalités à Marseille.

    Les blogs montrant la vérité sur la crasse de nos rues peuvent aider à une certaine prise de conscience.

    • gege dit :

      bonjour, j’habite à quelques mètre du port du vallon des auffes et voici la vue que nos touristes ont en se rendant sur un des lieux les plus connus. Je n’ai pas encore photographié les trottoirs où mes chères voisins laissent leurs chiens uriner et déféquer.

  5. Passa dit :

    Je fais souvent mon footing là et je n’ai pas vu ça ..

    • Je le fais aussi parfois, et je ne suis pas étonné du tout par tant d’horreurs, j’ai déjà vu ça personnellement, voire même pire !

    • lecacou dit :

      J’habite loin de votre quartier, mais les photos publiées ne m’étonnent en RIEN.
      Je croise en effet des scènes semblables tous les jours un peu partout dans Marseille.

      Quant aux nettoyages, le moins que l’on puisse dire et qu’ils sont parfois rares.

      J’ai ainsi suivi un matelas dans une haie de Saint Giniez pendant plus de deux ans et actuellement je surveille un oreiller, à la vue de tous, sur une berge de l’Huveaune depuis 8 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *